Un obús al cor

Données
Du me 04.10.17 au di 22.10.17
Durée
80 min

"La douleur était très forte et il n'y avait rien à faire. Rien. J'étais là à me regarder me consumer et je ne savais plus qui j'étais. Et parce que le silence qui s'est installé était à vomir, mortel, il a fini par lui demander : ' Que puis-je faire, mais que puis-je faire?'"

Synopsis

Un obús al cor, un engin explosif qui remet en question les liens avec les parents, la vérité de la vie et l'avidité de la mort. Un monologue de Mouawad qui semble être un résumé de toute la série "Le sang des promesses". Un texte de haute tension émotionnelle. Un travail intime avec Ernest, dirigé conjointement.

Équipe artistique

Texte
Wajdi Mouawad
Traduction
Ramon Vila
Direction
Oriol Broggi et Ferran Utzet

Avec
Ernest Villegas

Éclairage
Quim Blancafort
Conception audiovisuelle
Francesc Isern
Costume
Berta Riera
Collaboration sonore
Damien Bazin
Technicien de fonction
Juan Boné
Régisseur
Marc Serra
Chef technique
Cesc Pastor
Photographie
David Ruano / Lara Alonso
Attention au public
Laura Torres et Núria Ubiergo

Une co-production de La Perla 29 et Temporada Alta

Galeria imatges secundària (slide)
VIDÉO
Notes sur la création

Un obus dans le cœur, une bombe explosive qui reconsidère les liens avec les parents, la vérité de la vie et l'avidité de la mort. Un monologue de Mouawad dans lequel on retrouve presque un résumé de toute la série de Blood of Promises. Un texte à très haute tension. Une œuvre intime avec Ernest et menée à quatre mains.

Lorsqu’un texte atteint votre cœur de cette manière, la seule chose que nous pouvons faire est de commencer à répéter et à construire quelque chose qui servira de pont vers les spectateurs. Wajdi Mouawad aiguise les mots et crée une théâtralité qui vous transperce comme un couteau. "Une vague immense me rassemble du fond de mon intérieur, et m'entraîne, et me projette contre les rochers de ma douleur".

Une coquille dans le coeur est le monologue d'un jeune homme qui reçoit un appel en pleine nuit et prend le bus pour se rendre à l'hôpital où sa mère est mourante. Il fait froid, très froid. neige Il se bat contre lui-même, contre le froid, la neige et le vent, pour comprendre ce qu'il ressent. Et toute la vie passe devant lui. Wajdi Mouawad centrifuge tout son théâtre, ses phrases, ses personnages, ses thèmes, sa douleur, son humour, son chagrin et sa tristesse, en 15 plans d'une merveilleuse poésie.

Depuis La Perla 29, nous nous approchons à nouveau de son théâtre et nous y retrouvons la magie du monologue, de l'acteur qui seul, devant le public, raconte une bonne histoire avec son art. Et dévoile les sentiments ; souffrances et joies. Lui seul, avec rien que son corps, la parole et le théâtre.

Ernest Villegas, Ferran Utzet et Oriol Broggi

CALENDRIER

Disponibilité

La haute
Moyenne
Faible
Derniers billets
Solder
Mercredi
04
oct. 2017
Teatre La Biblioteca  Évenement Passé
Évenement Passé
Dimanche
22
oct. 2017
Teatre La Biblioteca  Évenement Passé
Évenement Passé